Le modèle du MEDAF

1
3581

Le modèle du MEDAF

Un investisseur attend d’un actif risqué une rentabilité supérieure à la rentabilité d’un actif sans risque afin que soit rémunéré le risque de marché. En effet, le risque intrinsèque à un actif peut être éliminé par diversification. Le modèle du MEDAF (Modèle d’Evaluation Des Actifs Financiers) ou CAPM (Capital Asset Pricing Model) permet d’estimer le taux de rendement attendu par le marché pour un actif financier en fonction du risque du marché.

Selon ce modèle, on a la formule suivante :

Formule du modèle du MEDAF
Formule du MEDAF

Avec :

  • Rx la rentabilité de l’actif risqué
  • β la sensibilité de l’action (ou du secteur) attendue par le marché.
  • Rf la rentabilité d’un actif sans risque.
  • Rm la rentabilité moyenne du marché (mesurée par un indice).

Selon ce modèle, on peut voir que le bêta pondère la prime de risque en fonction de la sensibilité du marché. La théorie du Medaf repose sur la théorie de l’efficience du marché boursier et la rationalité des comportements des acteurs.

Il existe des modèles multifactoriels plus performants que le modèle du MEDAF qui est limité par ses hypothèses :

  • Aucun coût de transaction
  • Un investisseurs peut acheter ou vendre à découvert n’importe quelle action sans que cela puisse avoir une incidence sur le prix de l’action
  • Aucune taxe (rejoint le premier point), que ce soit sur les plus-values ou les dividendes
  • Les investisseurs ne souhaitent pas être exposés au risque
  • Les investisseurs ne considèrent chaque action que sous son aspect moyenne-variance.
  • Les investisseurs ont diversifié le risque tenant à l’action en diversifiant leur portefeuille
  • Tous les actifs peuvent être achetés et vendus librement sur le marché
  • Les investisseurs peuvent prêter ou emprunter de l’argent au taux sans risque

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire