Définir et calculer la CAF (capacité d’autofinancement)

0
900

La CAF ou capacité d’autofinancement, désigne le surplus monétaire potentiel généré par l’activité de l’entreprise durant un exercice comptable. On parle de « capacité » car si une part peut servir pour l’autofinancement, une part peut être employée pour rémunérer les actionnaires.

Définition de la CAF

La capacité d’autofinancement d’une entité d’un exercice représente les liquidités potentielles dégagées par l’activité courante de l’entité au cours de la période. Elle est calculée hors cessions en différenciant les produits encaissables des produits encaissés.

On ne peut utiliser le résultat net pour mesurer un surplus monétaire pour les motifs suivants :

  • Les produits encaissables ne sont pas tous encaissés durant l’exercice.
  • Les charges décaissables ne sont pas tous décaissées durant l’exercice.
  • Certains produits comptabilisés dans le résultat n’entraîneront jamais en contrepartie un encaissement (cas du compte 78).
  • Certaines charges comptabilisées dans le résultat n’auront jamais en contrepartie un décaissement (cas du compte 68).

A contrario du résultat, le calcul de la CAF repose sur la distinction entre postes encaissables ou décaissables et les postes “calculés” (dotations, reprises, VCEAC, quote-parts de subvention…).

Méthodes de calcul de la CAF

On peut utiliser deux méthodes pour calculer la CAF, que l’on utilisera alternativement selon les informations dont l’on dispose (bien entendu, les 2 méthodes de calcul aboutissent au même montant, on pourra donc les utiliser simultanément à des fins de vérification) :

  • 1er calcul – CAF = Produits encaissables – Charges décaissables.
  • 2ème calcul – CAF = Résultat net + Charges non décaissables – Produits non encaissables.

Méthode additive (directe) de calcul de la CAF : A partir de l’EBE

EBE

  • Autres produits d’exploitation
  • Autres charges d’exploitation

  • Produits financiers encaissables (total sauf 786)

  • Charges financières décaissables (total sauf 686)

  • Produits exceptionnels encaissables (total sauf 787, 777 et 775)

  • Charges exceptionnelles décaissables (total sauf 687 et 675)

  • Participation des salariés

  • Impôts sur les bénéfices

= CAF

Méthode soustractive (indirecte) de calcul de la CAF : A partir du résultat net

Résultat net

  • Reprise sur Amortissements, Dépréciations et Provisions (tous les 781)

  • Dotations aux Amortissements, Dépréciations et Provisions (tous les 681)

  • Quote part de subventions virée au résultat de l’exercice (777)

  • Produit des cessions des éléments d’actif (775)

  • VNC des éléments d’actifs cédés (675)

Laisser un commentaire